Josette ELAYI Transeuphratène

Activités de recherche - Josette ELAYI

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur transeuphratène

Josette Elayi est historienne de l’Antiquité, spécialiste des Phéniciens. Chercheur au CNRS, elle a développé une nouvelle méthode historique, pluridisciplinaire, qu’elle a appliquée à l’histoire des Phéniciens (Le métier d’historien du Proche-Orient antique : Être historienne de la Phénicie, ici et maintenant, Paris 2004). En 1989, elle a signé un contrat avec les Éditions Gabalda pour la création de la série Transeuphratène et d’une collection de monographies  (60 volumes édités). Elle a publié plus de 26 livres et 200 articles de recherche. Elle est aussi essayiste, romancière et journaliste occasionnelle.

La Transeuphratène était une province de l’Empire perse achéménide qui comprenait la Phénicie, la Syrie, la Palestine et Chypre. Cette période (539-333 avant notre ère) fut marquée par des évolutions et des changements exceptionnels : introduction de la monnaie et de l’économie monétaire, crises de pouvoir et d’identité culturelle, émergence de cités-Etats proches du type grec, développement du mercenariat, ouverture de la frange méditerranéenne de l’Empire perse au monde grec, etc.

Un lieu de rencontre entre l’Orient et l’Occident

Depuis 25 ans, l’étude de ce champ de recherche a profondément modifié la vision que les spécialistes des antiquités grecque et orientale s’étaient forgée de l’histoire de l’Empire perse. Elle a aussi permis de mieux comprendre comment les Anciens concevaient les contacts entre l’Orient et l’Occident et réussissaient à dépasser leurs conflits et leurs différences pour un enrichissement mutuel.